rFactor Racing Live Index du Forum
rFactor Racing Live
Rfactor Racing Live -> Des courses en online sur rFactor pour le plaisir et partager notre passion.
 
rFactor Racing Live Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Bilan F1 2011-McLaren

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nahuw
Pilote(s) de F1 préféré(s): Michael Schumacher
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Ferrari
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Ferrari




Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 87

MessagePosté le: Dim 1 Jan 2012 - 14:57    Sujet du message: Bilan F1 2011-McLaren Répondre en citant




Deuxième du championnat constructeurs pour la deuxième année consécutive, l’écurie de Woking n’a toujours pas trouvé la parade pour battre Red Bull-Renault. Mais, en relativisant, c’est plutôt une bonne campagne pour les Gris quand on repense à l’avant-saison et à la période des essais hivernaux... 
 
Résumé de la saison : 
 
C’est à Berlin, le 4 février 2011, que McLaren dévoile la MP4-26 lors d’une présentation plutôt originale financée par le sponsor principal de l’écurie. En plein air, sur la Potsdamer Platz, la nouvelle voiture est assemblée petit à petit par les mécaniciens devant des touristes et des journalistes venus du monde entier pour l’occasion. Lewis Hamilton et Jenson Button sont bien sur enthousiastes et confiants car cette monoplace est le fruit d’un intense travail dans les bureaux d’études de Woking. 
 
La MP4-26 est innovante. Beaucoup trop. Et les essais privés d’avant-saison se transforment en un incroyable cauchemar qui laisse présager le pire pour le duo de pilotes anglais au moment d’embarquer le matériel à destination de l’Australie. C’est principalement le système d’échappements qui est pointé du doigt et qui est à l’origine de la faible compétitivité de l’auto et de son manque de fiabilité. Au tout dernier moment, McLaren lance un plan de sauvetage et décide de mettre au placard ce système et de le remplacer par un traditionnel qui est testé pour la première fois à Melbourne. Et comme par miracle, la nouvelle McLaren devient rapide, fiable et se positionne en tant que principale concurrente de Red Bull. Un peu plus tard dans la saison, Jenson Button regrettera publiquement cette mauvaise passe en essais privés et le temps perdu dans le développement de sa monoplace. 
 
Globalement supérieure à la Ferrari F150° Italia, le McLaren-Mercedes MP4-26 est la seule monoplace à pouvoir rivaliser avec la Red Bull RB7 en qualifications. Sauf qu’à Melbourne, l’écart est assez impressionnant entre Sebastian Vettel et les pilotes McLaren. Deuxième sur la grille, Hamilton est relégué à 8 dixièmes de seconde du poleman. Quatrième, Jenson Button est à plus d’une seconde... En course, Vettel l’emporte avec 22 secondes d’avance sans même utiliser son KERS. Hamilton termine 2e et Button 6e. Le moral en prend un coup. McLaren s’est positionnée en temps que principale concurrente de l’équipe championne du monde mais, le fossé creusé par le team autrichien est considérable. 
 
L’équipe dirigée par Martin Whitmarsh parvient à hausser son niveau de jeu dès l’épreuve suivante, en Malaisie, et se rapproche de Red Bull en performances pures. Button grimpe sur son premier podium de l’année et termine à seulement 3 secondes de l’incontournable Vettel. Et à la troisième épreuve, en Chine, Lewis Hamilton signe la première victoire de l’année pour son équipe. 
 
Cinq autres victoires suivront. Le champion du monde 2008 l’emporte à nouveau en Allemagne et à Abu Dhabi, en fin de saison. Quant au champion 2009, il s’impose au Canada, en Hongrie et au Japon. L’équipe a progressé tout au long de l’année dans quasiment tous les domaines mais, Red Bull en a fait autant et la tendance n’a jamais pu s’inverser dans la durée. 
 
Avec six victoires au compteur et une pole position conquise en Corée, McLaren était bel et bien la deuxième force du plateau cette année. Une année durant laquelle elle aura dominé Ferrari mais, sans jamais battre durablement l’équipe Red Bull. 
 
Bilan : 
 
Terminant à 153 points de Red Bull au classement constructeurs, McLaren a vu l’écart comptable se creuser par rapport à 2010 où elle avait fini à 44 points de l’écurie de Milton Keynes. Malgré tout, le bilan n’est pas si mal pour les hommes de Woking puisque avec 6 victoires et 1 pole position, McLaren est la seule équipe a avoir pu contester la domination outrageante de Sebastian Vettel et de sa Red Bull cette saison. McLaren a même inscrit plus de points que l’an dernier (497 contre 454, ndlr). 
 
Côté pilotes, si Jenson Button fut l’un des bonnes surprise de l’année en terminant vice-champion, Lewis Hamilton fut l’une des mauvaises... Malgré ses 3 victoires, l’Anglais de 26 ans a perdu beaucoup de points suite à de nombreux accrochages en piste. A quelques reprise, il a aussi eu plus de mal que son coéquipier à appréhender les nouvelles gommes Pirelli. Ce fut notamment le cas à Valencia où il expliqua à la radio qu’il ne pouvait aller plus lentement... Sans ses multiples erreurs, Hamilton aurait sans doute pu terminer sur le podium du championnat mais, cela n’aurait de toute façon pas suffi pour inquiéter Sebastian Vettel. 
 
Perspectives : 
 
En 2012, McLaren-Mercedes poursuivra avec le même duo de pilotes qu’en 2010 et 2011. Jenson Button ayant rempilé pour trois saisons supplémentaires, il pourrait devenir le réel leader de l’équipe au cas où Lewis Hamilton vivrait encore une saison indigne d’un champion de sa trempe. L’Anglais devra d’ailleurs convaincre son actuel employeur – et peut être d’autres équipes – car son contrat avec McLaren se terminera fin 2012... 
 
Dans le stand, Sam Michael (ex-directeur technique de Williams) est venu renforcer l’équipe en fin de saison. Il aura pour mission dès l’année prochaine de limiter les quelques erreurs stratégiques qui ont parfois gâché des qualifications cette année. Et si tout se met bien en place sur la piste et en dehors, peut être que McLaren pourra enfin conquérir ce titre constructeurs qui lui échappe depuis 1998... 
 
Tops : 
 6 victoires et 1 pole position 
 Progrès impressionnants après les essais d’intersaison 
 Le meilleur duo de pilotes du plateau (3 victoires chacun) 
 
Flops : 
 Essais hivernaux catastrophiques 
 Trop loin des Red Bull (153 points d’écart au championnat) 
 Manque de constance et quelques erreurs stratégiques 
 
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Dim 1 Jan 2012 - 14:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom