rFactor Racing Live Index du Forum
rFactor Racing Live
Rfactor Racing Live -> Des courses en online sur rFactor pour le plaisir et partager notre passion.
 
rFactor Racing Live Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Bilan F1 2011-Lewis Hamilton

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nahuw
Pilote(s) de F1 préféré(s): Michael Schumacher
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Ferrari
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Ferrari




Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 87

MessagePosté le: Lun 26 Déc 2011 - 20:39    Sujet du message: Bilan F1 2011-Lewis Hamilton Répondre en citant

 

 
Pour Lewis Hamilton, sa cinquième année chez McLaren fut marquante à plus d’un titre... Aussi bien sur la piste qu’en dehors, l’Anglais a vécu des moments extrêmement difficiles qui l’ont conduit à qualifier cette saison de « la pire » de sa carrière. Il est néanmoins parvenu à décrocher trois victoires et une pole position, la seule qui a échappé aux pilotes Red Bull en 2011. 
Résumé de la saison : 
Deuxième sur la grille de départ en Australie, Lewis Hamilton est déjà l’un des seuls à pouvoir tenter de résister à la domination de Sebastian Vettel dans cet exercice. Cette position de l’Anglais est d’ailleurs plutôt surprenante lors de ce Grand Prix d’ouverture car McLaren avait vécu des essais hivernaux calamiteux. En course, le champion du monde 2008 termine à la 2e place à l’issue d’une performance solide car son fond plat était endommagé après avoir escaladé un vibreur. Et il fut le seul à pouvoir mettre une certaine pression sur Sebastian Vettel durant ce premier week-end de course de l’année. 
En Malaisie, l’Anglais est de nouveau 2e en qualifications juste derrière l’inévitable Vettel. Mais en course, ça se passe déjà moins bien. La MP4-26 offre une compétitivité en dents de scie selon les trains de pneus chaussés. Longtemps deuxième de la course, Lewis Hamilton termine finalement 8e après un accrochage avec Fernando Alonso qui lui a valu une crevaison et 20 secondes de pénalité après l’arrivée pour avoir zigzagué devant l’Espagnol. Le pilote Ferrari a d’ailleurs reçu la même pénalité pour avoir touché le Britannique et a terminé 7e de la course. 
En Chine, Hamilton réussit une superbe performance au terme d’une course pleine de rebondissements et de dépassements. Les monoplaces n’étant pas encore totalement adaptées aux gommes Pirelli, les changements de pneus sont nombreux et les performances sont capables de chuter en l’espace d’un seul tour. Troisième en qualifications, Hamilton connait un début d’épreuve stressant après un incident dans son stand quelques minutes avant de rejoindre la grille de départ. En faisant le plein d’essence, ses mécaniciens ont fait déborder le réservoir et il a fallu tout démonter pour nettoyer. Et l’Anglais a pu prendre la piste seulement 30 secondes avant la fermeture de la voie des stands. Ayant économisé un train de pneus neufs par rapport à ses adversaires, il profite de cette stratégie le dimanche pour dominer la fin de course, prendre la tête à cinq tours de l’arrivée et finalement l’emporter sous le drapeau à damiers. Ses 4 changements de pneus furent donc payant par rapport aux 3 arrêts de Vettel qui ne gagne pas pour la première fois de l’année. 
En Turquie, la McLaren ne pouvant rivaliser avec les Red Bull, Hamilton termine 4e de la course. En Espagne, il termine deuxième après avoir harcelé Sebastian Vettel durant la dernière partie de l’épreuve. C’est à Monaco que les problèmes commencent à s’accumuler pour le Britannique. Partant neuvième sur la grille, il se retrouve au milieu du peloton et se montre beaucoup trop impatient. Trop agressif, il provoque la sortie de Felipe Massa sous le tunnel, est impliqué dans la carambolage à la piscine qui entraine la sortie d’un drapeau rouge et pousse Maldonado dans un mur de pneus en fin d’épreuve. Il reçoit 20 secondes de pénalité après la course mais, il est tout de même classé 6e. Ne s’estimant pas en faute, il fustige les autres pilotes et les commissaires après l’arrivée en ne comprenant pas pourquoi il est pénalisé. Il va même jusqu’à faire une remarque de très mauvais goût en disant que cela est peut être du à sa couleur de peau... 
Au Canada, Hamilton fait de nouveau parler de lui... Cinquième sur la grille, il s’accroche avec Mark Webber après le départ donné derrière la voiture de sécurité à cause de la pluie. Il perd plusieurs positions et, quelques tours plus tard, il accroche son propre coéquipier dans la ligne droite des stands en voulant s’infiltrer à l’extérieur. Pris en sandwich, il touche la monoplace du champion du monde 2009 et le muret. Il abandonne quelques mètres plus loin sur bris de suspension arrière gauche. Les critiques deviennent de plus en plus virulentes à l’encontre du pilote McLaren de 26 ans. 
Lors des Grands Prix suivants, Lewis Hamilton tente de se faire plus discret. Il termine 4e à Valencia et récidive à Silverstone. Lors de cette dernière course, il a toutefois eu maille à partir avec Felipe Massa. Devant ralentir pour éviter la panne d’essence, le pilote McLaren se fait dépasser par le Brésilien dans le dernier tour mais, il parvient à reprendre l’avantage virilement dans le dernier virage. 
Qualifié à la 2e place sur grille en Allemagne, Hamilton réalise une course dont il a le secret pour remporter sa deuxième victoire de l’année. Après une superbe bataille contre Mark Webber et Fernando Alonso, l’Anglais prend un avantage définitif en faisant l’extérieur à l’Espagnol dans le deuxième virage du circuit. En Hongrie, le Britannique est de nouveau bien placé pour envisager la victoire. Leader, il part en tête à queue, revient sur la piste sans regarder et oblige Paul di Resta à rouler dans l’herbe. Pénalisé d’un drive-through pour cette manœuvre, il termine finalement 4e sur la ligne d’arrivée. C’est le début d’une nouvelle série d’incidents en piste... 
En Belgique, Hamilton s’accroche avec Maldonado durant les qualifications puis, avec Kamui Kobayashi en course. Il est contraint à l’abandon après une violente sortie de piste. En Italie, il termine 4e après une belle bagarre livrée à Michael Schumacher durant laquelle l’Anglais est parvenu à rester calme malgré l’extrême résistance de l’Allemand. A Singapour, c’est de nouveau Felipe Massa qui fait les frais de l’inconstance et du manque de patience de Lewis Hamilton cette année. Souhaitant le doubler le plus vite possible, le pilote McLaren touche l’arrière de la Ferrari, casse son aileron avant et provoque une crevaison sur la monoplace de son adversaire. C’est un nouveau drive-through qui pénalise Hamilton mais, ce dernier parvient tout de même à terminer 5e. 
Le Britannique termine à nouveau 5e au Japon après un nouvel accrochage avec Felipe Massa... En Corée, Lewis Hamilton provoque l’incompréhension dans le paddock. Il signe sa première pole position de l’année et met fin à l’impressionnante série signée Red Bull. Mais l’Anglais est totalement « fermé », ne sourit pas et n’exprime aucune joie. Après la course - qu’il termine 2e après une belle performance – c’est la même chose. Aucun signe de satisfaction chez l’Anglais... Il expliquera plus tard que cette attitude ne résulte pas d’un malaise quelconque au sein de son équipe mais, que des problèmes personnels, et notamment sa séparation avec la chanteuse Nicole Scherzinger, lui ont fait beaucoup de mal en cette fin de saison. 
En Inde, Hamilton reçoit une pénalité de 3 places sur la grille. Les commissaires lui reprochent d’avoir ignoré des drapeaux jaunes durant les essais... L’Anglais part donc en cinquième position et retrouve son « ami » Massa durant la course. Et l’inévitable se produit puisque les deux hommes s’accrochent une nouvelle fois. Mais ce coup-ci, c’est le Brésilien qui est pénalisé. Hamilton termine 7e de la course. 
A Abu Dhabi, profitant de l’abandon de Sebastian Vettel quelques mètres après le départ, le pilote McLaren s’impose pour la 3e fois de l’année après avoir mené l’épreuve de bout en bout. Malheureusement, il boucle la saison sur un abandon au Brésil suite à un ennui avec sa boîte de vitesses. Après l’arrivée, il se réconcilie avec Felipe Massa et déclare vouloir se concentrer pleinement sur la prochaine saison afin d’oublier « la pire saison » de sa carrière... 
Bilan : 
Pour la première fois depuis qu’il est en Formule 1, Lewis Hamilton a terminé un championnat derrière son coéquipier. Avec ses 227 points au compteur, il est classé 5e du championnat derrière Vettel, Button, Webber et Alonso. Malgré trois victoires, le pilote britannique a surtout « brillé » par ses accrochages en piste, ses convocations fréquentes et remarquées chez les commissaires et, par sa vie privée qui a trop souvent fait parler de lui cette année. 
Heureusement, l’Anglais de 26 ans s’est aussi fait remarquer en bien cette année. Ses victoires en Chine et en Allemagne furent le fruit d’un pilotage tranchant mêlant vitesse et agressivité. Un pilotage à la Hamilton que l’on aimerait voir plus souvent à l’avenir sans qu’il se termine inévitablement par une quelconque erreur indigne d’un champion de ce calibre... De même, sa pole position acquise en Corée fut remarquable car ce fut la seule cette année qui a échappé aux pilotes Red Bull. 
Reste à savoir si Hamilton débutera 2012 dans de meilleures conditions « personnelles » afin de réussir à nouveau ce qu’il sait faire le mieux. C’est en tout cas, la bonne résolution qu’il aimait répéter à qui voulait l’entendre en fin de saison... 
Tops : 
 3 victoires dans la saison 
 Pole position en Corée du Sud 
 Quelques belles courses mêlant vitesse et agressivité 
Flops : 
 De nombreux accrochages et plusieurs convocations chez les commissaires 
 S’est laissé « déborder » par sa vie privée 
 Termine à 43 points de Jenson Button au championnat 
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 26 Déc 2011 - 20:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom