rFactor Racing Live Index du Forum
rFactor Racing Live
Rfactor Racing Live -> Des courses en online sur rFactor pour le plaisir et partager notre passion.
 
rFactor Racing Live Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Bilan F1 2011-Lotus Renault

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nahuw
Pilote(s) de F1 préféré(s): Michael Schumacher
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Ferrari
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Ferrari




Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 87

MessagePosté le: Sam 24 Déc 2011 - 15:17    Sujet du message: Bilan F1 2011-Lotus Renault Répondre en citant

 

 
Chez Renault, les changements amorcés en 2010 se sont poursuivis en 2011. Le constructeur français a cédé ses dernières parts à Genii Capital et Lotus Cars a fait une entrée remarquée en tant que sponsor principal. Devenue Lotus Renault GP, l’écurie d’Enstone a vécu une saison faite de hauts et de bas aussi bien sur la piste qu’en dehors... 
Résumé de la saison : 
L’intersaison 2010-2011 est particulièrement chargée du côté d’Enstone. Lotus Cars devient le sponsor principal de l’écurie malgré la présence du Team Lotus de Tony Fernandes sur la grille... Ce qui entrainera un différend sur l’utilisation du nom Lotus en F1. 
Devenue Lotus Renault Grand Prix (dénomination commerciale) au mois de décembre, l’écurie anglaise change de couleurs pour adopter la livrée noire et or de la fameuse équipe Lotus des années 80. Renault, qui a vendu ses dernières parts à Genii Capital, devient partenaire technique et simple motoriste mais, les châssis doivent conserver officiellement le nom Renault pour toute la saison. 
L’écurie échange tout de même sa licence française pour une licence britannique. C’est donc la première fois depuis 1975 qu’aucune écurie française ne participe à une saison de F1. A l’aube de la saison, Robert Kubica et Vitaly Petrov sont les deux pilotes titulaires de l’écurie. Bruno Senna et Romain Grosjean sont les pilotes de réserve. 
Le 31 janvier, LRGP présente sa R31 sur le circuit Ricardo Torno de Valence, en Espagne. La monoplace est nouvelle à 92% par rapport à la R30 et intrigue avec son inédit système d’échappements soufflants vers l’avant de la voiture. Gérard Lopez (Président) et Eric Boullier (Directeur général et team principal) fondent de grands espoirs sur la saison 2011 qui doit être celle de la « concrétisation ». Robert Kubica mène les premiers essais de la nouvelle R31 et réalise le meilleur temps de la troisième et dernière journée d’essais à Valence. A ce moment là, tous les voyants sont au vert au sein de l’équipe désormais détenue à 100% par Genii Capital. 
Mais, le dimanche 6 février, une terrible nouvelle surgit. Robert Kubica, qui participait au rallye Ronde di Andora, en Italie, est grièvement blessé dans un accident. Hospitalisé en urgence, le Polonais souffre de multiples blessures. Opéré à plusieurs reprises pour sauver son bras droit, il est bien sûr incapable de reprendre dans l’immédiat le volant d’une Formule 1. L’écurie décide alors de tester Nick Heidfeld. Il est préféré à Bruno Senna et signe avec LRGP. Son contrat est censé courir jusqu’au retour du Polonais... 
La compétitivité de la monoplace est excellente en début de saison puisque Petrov et Heidfeld signent chacun un podium en Australie et en Malaisie. Mais ces deux troisièmes places restent sans suite... La R31 rentre dans le rang au fur et à mesure que les autres équipes progressent et développent leurs monoplaces. Néanmoins, les pilotes maisons parviennent à placer au moins une LRGP dans les points à l’occasion des dix premières courses de l’année. Ce qui permet à l’écurie de compter 66 points au championnat constructeurs au soir du GP d’Allemagne. 
Avec les restrictions instaurées par la FIA à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne sur l’usage des diffuseurs soufflés, LRGP subit un nouveau coup dur au niveau des performances. Et à partir du GP de Hongrie, l’écurie ne marque que très occasionnellement un ou deux points. Nick Heidfeld est même débarqué quelques jours avant le Grand Prix de Belgique. L’écurie pense créer un électrochoc avec la titularisation de Bruno Senna mais, cela n’y changera rien. Et lors des neuf derniers Grands Prix de l’année, Lotus Renault GP ne marque que 7 points... 
Cette baisse de forme est symbolisée par un terrible Grand Prix de Singapour où les deux pilotes LRGP ne parviennent pas à faire mieux que 15e et 17e à l’arrivée. La R31 est excessivement difficile à conduire sur cette piste lente et Bruno Senna se retrouve même devancé par la Team Lotus de Heikki Kovalainen... 
Bilan : 
En marquant 30 points lors des deux premiers Grands Prix, LRGP promettait d’être en lutte avec Mercedes GP loin devant le milieu du peloton. Comme en 2010. Mais, ce bon début de saison n’était en réalité qu’un feu de paille et l’écurie basée à Enstone est peu à peu rentrée dans le rang. Elle a même terminé la saison bien piteusement en ne marquant qu’un seul point lors des 4 dernières courses. 
Au bout du compte, elle n’a inscrit que 73 points alors qu’en 2010, elle en avait marqué 163. Bien sûr, l’absence malheureuse de Robert Kubica y est sans doute pour quelque chose. Mais pas seulement car LRGP s’est aussi embarquée dans une voie technique délicate, bien que prometteuse, avec ses échappements soufflants à l’avant. Sans parler de l’imbroglio lié au nom Lotus qui a forcément ajouté de la confusion et usé de l’énergie au sein de l’écurie. 
Au bout du compte, Lotus Renault GP a tout de même terminé à la 5e du place du championnat constructeurs et a pu compter sur une fiabilité quasi exemplaire (1 seul abandon dû à un problème technique, ndlr). Mais il s’en est fallu de peu pour que Force India ne prenne l’avantage puisque 4 points séparent seulement les deux écuries à l’issue de la saison 2011. Le remplacement de Nick Heidfeld par Bruno Senna reste discutable tout comme les relations pilotes-direction qui n’ont semble-t-il pas toujours mis Petrov, Heidfeld et Senna dans les meilleures conditions. Le Russe a d’ailleurs publiquement critiqué son équipe après l’arrivée du Grand Prix d’Abu Dhabi. Ce qui est devenu extrêmement rare dans la Formule 1 d’aujourd’hui... 
Perspectives : 
En 2012, Renault quittera officiellement le championnat du monde de F1 en temps que constructeur et laissera place à l’écurie Lotus F1 Team. Le constructeur français restera tout de même le motoriste de son ex-équipe. Au niveau des pilotes, le 29 novembre dernier, Lotus a créé la surprise en annonçant le recrutement du champion du monde 2007, Kimi Raikkonen, pour une durée de deux ans. L’ancien pilote Ferrari n’a plus piloté de Formule 1 depuis le Grand Prix d’Abu Dhabi 2009 et roulait en WRC ces deux dernières saisons. Et le 9 décembre dernier, l’écurie a officialisé la signature du Français Romain Grosjean, l’un des pilotes de réserve de LRGP cette saison, en tant que coéquipier du Finlandais pour l’année 2012. Le champion GP2 en titre retrouvera donc une écurie qui a bien changé depuis ses 7 courses de fin 2009. 
Tops : 
 Dans les points lors des 10 premiers Grands Prix 
 2 podiums 
 1 seul abandon dû à un ennui technique 
Flops : 
 A perdu en compétitivité tout au long de la saison 
 Gestion des pilotes discutable 
 Grand Prix de Singapour indigne de l’écurie 
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Sam 24 Déc 2011 - 15:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► FORMULE 1 ◄ -> F1 - Actu -> Saison 2012 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom