rFactor Racing Live Index du Forum
rFactor Racing Live
Rfactor Racing Live -> Des courses en online sur rFactor pour le plaisir et partager notre passion.
 
rFactor Racing Live Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Stop&Go n°4

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► RRLIVE CHAMPIONSHIP™ ◄ -> Actualité RRLIVE -> Stop & Go
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Êtes-vous satisfait du travail de Nelsinho Rescendes jusqu'à présent ?
Oui, à 100%
100%
 100%  [ 5 ]
Oui, même si tout n'est pas parfait
0%
 0%  [ 0 ]
Non, pas vraiment
0%
 0%  [ 0 ]
Non, pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Vram Laffite
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Super Aguri
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Mercedes GP




Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 383

MessagePosté le: Lun 23 Nov 2009 - 23:26    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant



Rédigé par Vram Laffite, sans Bastoche Bastonen ( )
Remerciements à Julien Grantz pour ses screens.




► Au programme :
- Analyse du Grand Prix d'Australie
- Analyse du Grand Prix de Hongrie
- Carte postale du Grand Prix de Hongrie
- Zoom sur Matteo Pasini
- Dossier bonus : Le divorce RRLIVE/FIT
- En direct du paddock, les dernières infos

_______________________________________________________________________________________________________________________________________





Analyse du GP d'Australie

Du changement dans l'air pour cette course. Richie Raikkonen qui gagne pour son retour, Takpapa continue sa remontée au classement, Vram Laffite parvient à limiter la casse malgré deux crashs majeurs, Bastoche Bastonen freiné net dans son élan, les frasques de Kevin Raikkonen ( une nouvelle fois ), retour sur ce Grand Prix très animé.
        


Tout avait parfaitement commencé pour Takpapa, puisqu'il signa un 1.24.5 hors de portée de tout le monde durant les qualifications. Cependant, rien n'est jamais acquis dans ce championnat et cette règle se vérifia au premier virage puisque Takpapa se fit heurter à l'arrière par un concurrent. Il s'en tirera cependant plutôt bien par rapport à d'autres pilotes victimes d'un carambolage monstre. Parmi les pilotes les plus sévèrement touchés, Julien Grantz et Matteo Pasini, forcés d'abandonner. La Safety Car fit alors son entrée en piste, mais les débris de carbone n'avaient pas encore fini de voler dans cette course ; Loic Boussiquet percuta Vram Laffite sous régime de Safety Car. Abandon pour le premier nommé, aileron arrière arraché pour le second. Un abandon, c'est également l'infortune qui arriva à Bastoche Bastonen, victime d'un problème électronique sous régime de Safety Car.

La Safety Car se retire alors pour laisser place à la course, mais c'est sans compter Kevin Raikkonen qui loupe complètement son freinage et détruit l'aileron arrière de Nelsinho Rescendes. Ce dernier effectuera un tête-à-queue quelques mètres plus loin, malheureusement pour Vram Laffite qui ne put l'éviter ; 2ème passage aux stands en quelques tours pour le leader du championnat. Le pilote BMW envoyé tout au fond du peloton, c'était l'occasion ou jamais pour Senna et Takpapa de reprendre des gros points au championnat.

Ce dernier s'y est d'ailleurs employé puisqu'il est remonté de l'avant dernière place à la 2ème, grillant la politesse de justesse à Senna par les stands au passage. Il fut même prêt de chiper la victoire à Richie Raikkonen, mais ce dernier tient bon jusqu'au bout pour empocher la première victoire de sa carrière. Senna ne reprend que deux points à Laffite, ce dernier ayant réussi à limiter la casse et à remonter au 5ème rang, devant Thib McMillan qui n'a pas pu défendre pleinement ses chances, la faute à un nouveau mystérieux drive-through ( NDLR : Le champion en titre avait déjà été pénalisé d'un drive-through à Monza pour une raison discutable ). Derrière Rescendes, 7ème, ce sont les petits nouveaux qui se battaient pour le point de la 8ème place, et c'est le nouveau pilote Williams Toitip qui marque son premier point pour son premier Grand Prix.

Au classement, Vram Laffite commence à ressentir de très prêt la pression de Senna et surtout de Takpapa qui revient en flèche. Coup d'arrêt pour Bastonen qui pointe désormais à 10 longueurs et est dépassé par Takpapa. Laffite devra vite faire un gros résultat s'il ne veut pas laisser filer la 1ère place très prochainement. Peut-être en Hongrie, un circuit qu'il affectionne ?

_______________________________________________________________________________________________________________________________________





Analyse du GP de Hongrie

Richie Raikkonen et Takpapa continuent leur marche en avant, Vram Laffite résiste comme il peut, Ayrton Senna abandonne pour la première fois de la saison ; retour sur ce premier Grand Prix avec les châssis RFT 2009.
        



Ils avaient été réclamés, ils sont bien là : le sixième Grand Prix de la saison marque un nouveau changement de mod. Une aubaine pour les McLaren, en difficulté depuis plusieurs Grands Prix et qui réclamaient ce changement ? Pas vraiment. Dès les qualications, on s'aperçoit que la hiérarchie n'est pas vraiment changée : les prétendants au titre comme Takpapa, Senna ou Laffite sont toujours aussi bien placés. Le changement de mod n'a pas non plus affectué Richie Raikkonen, qui signe même la première pôle de sa carrière. Le départ se passe sans encombre pour le nouveau pilote Red Bull, mais ce n'est pas le cas pour d'autres...

... Notamment pour Vram Laffite qui y perd son aileron avant, rencontrant la Rescendes-Renault du dirigeant du championnat qui avait quelque peu loupé son freinage. Le pilote BMW a toutefois un peu de chance dans son malheur puisqu'un autre incident va provoquer la sortie de la Safety Car et lui permettre de perdre un peu moins de temps : un contact entre Benoit Nazario et Ayrton Senna, qui met par ailleurs les deux pilotes KO pour la suite de la course. A la rentrée aux stands de la Safety Car, ce sont les BMW qui animent le peloton. Si le leader du championnat s'attaque à des proies faciles et remonte sans trop de problèmes dans le classement en quelques tours, Julien Grantz a fort à faire face à Richie Raikkonen et Takpapa. Il parvient à dépasser le pilote Red Bull et à prendre la 1ère place, mais n'arrive pas à le distancer malgré la différence de quantités d'essence. Il perd définitivement toute chance de victoire lorsqu'il se loupe aux stands à son premier arrêt.

Au même moment, son coéquipier se fait très pressant sur Nelsinho Rescendes pour le gain de la 4ème place. Un peu trop même, puisqu'un contact a lieu au premier virage du 17ème tour. Suspensions un peu abimées pour les deux pilotes, ce qui provoquera des arrêts aux stands prématurés. Cela aurait toutefois être pu bien pire pour les deux anciens coéquipiers qui pourront continuer la course sans soucis. Certains n'auront pas la chance de pouvoir poursuivre leur course après un accrochage : seuls sept pilotes ont fini cette course. Loic Boussiquet, bien parti pour terminer sur le podium avec sa stratégie à un seul arrêt, ne fait pas partie de ceux là ; malgré un potentiel évident, le pilote Toro Rosso n'arrive pas à concrétiser en course.

Au final, Richie Raikkonen s'impose devant Takpapa, qui mettent un gouffre à leurs poursuivants : plus d'une minute aux deux BMW. A relativiser toutefois, car le nouveau duo de chez BMW-Sauber n'a pas été épargné par les soucis durant ce Grand Prix. Au classement, Takpapa reprend deux points sur Vram Laffite et se retrouve 2ème au classement. La mauvaise opération est pour Ayrton Senna, qui abandonne pour la 1ère fois de la saison. les deux zéros pointes de Bastoche Bastonen lui coûtent cher à lui aussi : le voilà maintenant à 16 points du leader. C'est toujours quatre de moins que les points qui séparent Richie Raikkonen de la tête du classement. Malgré son impressionant retour, Richie Raikkonen aura sans doute bien du mal à jouer le championnat pilote tant les acteurs sont réguliers cette saison. Pour continuer de rêver, aura tout intérêt à poursuivre sa série de victoire dans deux semaines, en Turquie.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________





     
  
   



La séance photos du Grand Prix de Hongrie
   













_______________________________________________________________________________________________________________________________________






Matteo Pasini

On dit d'un chat qu'il a neuf vies, on pourrait dire de Matteo Pasini qu'il a neuf carrières : zoom sur un pilote qui n'a jamais vraiment pris sa retraite...
   

NDLR : Interview réalisée juste après le GP d'Australie, merci de se replacer dans le contexte.


Le parcours de Matteo Pasini débute en saison 1. Des débuts fracassants puisqu'il est le premier pilote de l'histoire à être titré sur RRLIVE. La suite sera moins facile. Absent en saison 2, il n'effectuera que deux courses en saison 3, certes pour deux podiums. Il retrouve néanmoins du mordant la saison suivante où il finit 4ème du championnat. La saison 5 marque un tournant dans sa carrière. Il aura un violent différent avec Thib McMillan qui aura pour effet de provoquer la scission de RRLIVE, puis l'annulation de la saison 5.

La course reprendra cependant ses droits quelques mois plus tard, mais rien ne sera plus vraiment comme avant pour Matteo Pasini. Moins en vue, il signera tout de même quelques performances remarquées en saison 7 aux côtés de Thib McMillan, notamment en qualifications où il parvient occasionnellement à le battre. Par la suite, il ne cessera de chuter dans la hiérarchie, avec l'arrivée de nouveaux pilotes talentueux.

Connu pour son fort caractère, il annonça à plusieurs reprises sa retraite, bien qu'il revint toujours sur sa décision. A la fin de la saison 11, où il a terminé 15ème au classement général, il annonce qu'il stoppe définitivement sa carrière, non pas pour ses résultats en dents de scie ou par manque de motivation mais par manque de temps. Néanmoins, il revint pour un intérim spécial de deux courses en saison 12 pour suppléer Benoit Nazario, blessé, où il montra, malgré ses deux abandons, qu'il lui restait un certain potentiel. Matteo Pasini n'a pas exclu de recourir à l'avenir si il en trouvait le temps.
        

S&G : Tout d'abord, salutations M. Pasini.

M.P. : Je vous salue.

S&G : On vous a revu sur la piste pour les deux derniers Grands Prix, cela va-t-il continuer ?

M.P. : Cela dépendra du temps que j'aurai devant moi, mais l'envie de rouler reste toujours assez forte malgré mon emploi du temps. Ce qui est sur en revanche c'est que je ne peux pas participer à une saison complète, mais à quelques courses cela est pour le moment possible.

S&G : Quel sera votre objectif pour les courses à venir, s'il y en a ?

M.P. : Finir les courses et marquer des points pour le championnat constructeurs, donc éviter de me crasher comme je l'ai fait lors des deux courses précédentes ... Au Brésil c'était de ma faute mais à Melbourne je n'ai rien pu faire.

S&G : Êtes-vous favorable au passage sur des châssis RFT ?

M.P. : Plutôt oui. Je trouve ce mod plus agréable que le WCP, et surtout plus joli. Après la décision finale sera prise par Rescendes mais étant responsable du département mod sur RRLIVE je suis pour, même si cela entraînera un nouveau changement de mod. En revanche, à mon sens si l'on devait changer il serait préférable de le faire pendant la pause hivernale afin d'organiser quelques séances d'essais collectives, afin de ne pas chambouler l'ordre mis en place avec le mod WCP. Je trouverai cela quelque peu injuste que des pilotes bien placés s'écroulent à la suite d'un changement de mod. Je suis pour les changements et les nouveautés mais pas de cette manière.

S&G : Quel pilote est le mieux placé pour remporter le titre, selon vous ?

M.P. : En désigner qu'un seul est impossible, je pense qu'il y en a plusieurs. Vram, Takpapa, Senna et Bastoche sont bien placés.

S&G : Que pensez-vous des changements d'équipe en cours de saison ? ( ex : Richie Raikkonen = Brawn GP > Toyota > Red Bull Racing )

M.P. : Je n'ai pas eu écho de tous les détails mais s'ils s'avèrent nécessaires alors tant mieux pour les pilotes concernés. Après 3 changements en une saison c'est beaucoup trop. Je pense qu'on devrait limiter les changements d'équipe à un seul changement négociable. Tout le monde peut se tromper et regretter un choix mais trois changements c'est trop. Un seul durant la saison est suffisant.
        

S&G : Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps libre, à bientôt sur la piste, on l'espère.
        


_______________________________________________________________________________________________________________________________________






RRLIVE/F1TACTICAL : Le divorce

        


Entre les deux championnats autrefois tout deux dirigés par Thib McMillan, rien ne va plus. Le torchon brûle entre McMillan et Rescendes, ce dernier reprochant à son ancien coéquipier de vouloir réaliser toujours plus de profit. Illustration de la mauvaise entente entre les deux partis, Julien Grantz, animateur de Critique Inside, émission qui traitait des deux championnats à la fois, a été forcé de scinder son émission en deux parties ( une émission pour chaque championnat ). Tentons d'y voir un peu plus clair avec ce dossier.



Comment est-ce arrivé ?
        



Tout commence vers le début de la saison 12, où les premières rumeurs selon lesquelles Thib McMillan songerait d'arrêter le prêt du serveur à RRLIVE suite à son retrait de la direction du championnat circulent. A l'époque, on ne prend pas ces rumeurs pour argent comptant. Les rumeurs suivantes selon lesquelles Thib McMillan prendrait sa retraite à la fin de saison ne seront pas prises plus au sérieux. Cependant, les semaines passent et Thib McMillan ainsi que son entourage multiplient les sorties médiatiques, indiquent plus ou moins implicitement que les rumeurs sont bel et bien fondées. En coulisses, le message est clairement passé mais la pillule ne passe pas vraiment pour certains, notamment pour Nelsinho Rescendes, fraîchement nommé dirigeant.

Les points sensibles
        

Le nouveau dirigeant reproche tout d'abord à son prédesséceur de laisser RRLIVE dans une situation précaire ; sans serveur, RRLIVE plongerait vers sa fin à une vitesse fulgurante. Or, comme on a pu le voir avant la création de F1Tactical, peu de pilotes ont la volonté ( ou la possibilité) de donner de l'argent pour le serveur. Pour Rescendes, Thib McMillan est redevable à RRLIVE qui lui aurait permis de démarrer son championnat F1Tactical sur de bonnes bases, avec un nombre de pilotes et un niveau des plus respectables.
Deuxième point, sur lequel nombre de pilotes insistent, sarcastiquement ou non, les profits réalisés par Thib McMillan. Ainsi, depuis le début de la saison 3 par exemple, on compte plus d'1,8 milliards d'euros versés aux écuries. Si on se base sur le fait que 100 millions d'euros sur F1T est égal à dix euros dans la réalité, ce serait de 150 à 180€ versés à Thib McMillan depuis le début de la saison. Moins le coût du serveur, tient à tempérer le dirigeant de F1Tactical. Toujours est-il que ces profits à trois chiffres agacent fortement Nelsinho Rescendes.

Et la suite ?
        

Le début de la campagne de récolte de fonds a été plutôt rassurante. L'avenir reste toutefois quelque peu incertain : le championnat devra récolter pas de moins de seize euros par mois pour se payer un serveur. Les pilotes pourront-ils suivre ? Il le faudra bien, car sans serveur, le scénario de la F600 se répètera : lags à gogo et téléportations dignes des meilleurs épisodes de DBZ. De quoi pousser les gens à cotiser... Cependant rien n'est jamais acquis et les "anciens" de RRLIVE recherchent toujours de meilleures solutions pour que les pilotes cotisent. Toute idée constructive est bienvenue...



_______________________________________________________________________________________________________________________________________





Toutes les dernières infos venues directement du paddock

   



Le nouveau championnat est lancé
La F600 suscite déjà un (trop) fort engouement...
        

La première manche du championnat F600 a été disputée vendredi dernier à Montréal. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les pilotes n'ont pas eu le temps de s'ennuyer... Lors de la première course, c'est surtout contre les lags incessants qu'ils ont dû lutter. Ainsi, seuls quatre pilotes sur seize au départ ont fini la course, l'heureux gagnant de cette loterie étant Loic Boussiquet. Mais les courses se suivent et ne se ressemblent pas. Lors de la course courte, si Kevin Raikkonen se montre longtemps le plus rapide, il rompt dans les derniers instants face aux deux pilotes Malboro, Thib McMillan et Thomas Milton. Ce dernier prend la tête du championnat, malgré ses difficultés lors de l'exercice de vitesse pure. Alors, enfin un titre pour l'éternel second ? L'avenir nous le dira ; Loic Boussiquet, Vram Laffite et Thib McMillan, entre autres, seront chargés de lui compliquer une tâche déjà ardue.


Thomas Milton stoppe sa saison
Mais est au tacquet en F600...
        

Le triple dauphin ( S4, S6, S11 ) du championnat RRLIVE a choisi de stopper sa saison, invoquant une perte de motivation. Toutefois, il a indiqué avoir l'intention de revenir la saison prochaine. Le désormais ex-pilote Red Bull ne semble pas encore avoir l'intention de quitter définitivement RRLIVE puisqu'il s'est inscrit au nouveau championnat F600. Equipier du quadruple champion du monde ( et futur retraité selon nos sources ) Thib McMillan, il a déjà pris la tête du championnat, malgré des débuts quelques peu difficiles en qualifications (11ème). Se faufilant entre les épaves de ses concurrents, il parvint à finir 2ème de la course 1. La course 2 s'annonçait encore plus ardue en raison d'un stupide malentendu qui l'empêcha de sauvegarder ses réglages à temps, mais dépanné par son ancien coéquipier Vram Laffite, Thomas Milton monta encore d'un cran en force et se paya le luxe de dépasser Kevin Raikkonen au tout dernier virage pour offrir le doublé à son équipe.

Benoit Nazario met les points sur les "i"
Il passe P3, mais ne quitte en aucun cas le championnat...
        

Mardi, un communiqué de McLaren-Mercedes annoncait que Benoit Nazario mettait un terme à sa saison. Immédiatement, certains journalistes ont titré que le pilote McLaren se retirait du championnat. Cependant, Benoit Nazario est apparu en conférence de presse pour préciser qu'il n'avait pas du tout l'intention de quitter le championnat qu'il avait créé. "Je passe P3, car actuellement, avec ma blessure, je suis inutile. Je prefère laisser ma place à un pilote qui pourra apporter des fonds au championnat. Toutefois, si il n'y a pas de nouveau P2 et que je suis guéri, alors je repiloterai". C'est d'ailleurs ce qui s'est passé en Hongrie, avec un résultat peu probant malheureusement.


Kevin Raikkonen envoyé en F600
Pour une durée indéterminée...
        

La frasque de trop pour Kevin Raikkonen en Australie. Non content d'avoir coupé durant son tour de qualifications, il a envoyé Nelsinho Rescendes dans le décor en course. C'en était trop pour le dirigeant du championnat qui a alors demandé son exclusion définitive du championnat. Les commissaires de course Vram Laffite et Bastoche Bastonen ont cependant décidé de lui donner une ultime chance en l'intégrant au championnat F600. Selon la conduite qu'il aura sur ce championnat, il pourra ou non réintégrer le championnat de F1. Les pilotes seront consultés à la fin de chaque mois pour connaitre leur avis sur la question. Cependant, lors de la 1ère manche de F600, Thomas Milton a semblé irrité par la résistance acharnée de Kevin Raikkonen lors de leur duel. Attention, l'épée de Damocles est prête à tomber...


Le bal des transferts bat son plein
Richie Raikkonen rejoint Red Bull, Julien Grantz fait de même avec BMW-Sauber...

        

Alors que ce n'est pas encore la trêve hivernale, les transferts vont bon train sur RRLIVE. Outre l'annonce de l'année sabatique de Thomas Milton et le passage en P3 de Benoit Nazario, Richie Raikkonen a annoncé aujourd'hui qu'il quittait Toyota pour rejoindre Ayrton Senna chez Red Bull. Privée de Melvin Klien, BMW-Sauber a vite réagi en débauchant Julien Grantz, tout fraîchement parti de chez Ferrari. Deux grosses recrues pour ces deux grosses cylindrées qui vont maintenant pouvoir lutter avec Rescendes-Renault pour le championnat constructeur.


Vram Laffite pense pouvoir jouer le titre...
Au championnat des constructeurs...
        

Le Grand Prix de Hongrie vient à peine de se terminer et c'est déjà la mi-saison qui se profile, avec la 7ème Grand Prix de la saison dans deux semaines. Les favoris pour le titre commencent à se dégager. Parmi eux, Vram Laffite en tête du championnat depuis le 2ème Grand Prix, qui clame pourtant qu'il ne gagnera pas le titre cette saison. "C'est presque impossible, j'ai un déficit en vitesse pure par rapport à des gens comme Takpapa ou Richie Raikkonen. J'ai eu de la réussite et j'ai pû me sortir du pétrin à plusieurs reprises, mais il y a des Grands Prix que je n'aime pas vraiment qui arrivent. De toute façon, on verra bien, mais le titre pilote n'est clairement pas un objectif. Par contre, je pense qu'on peut viser le titre constructeurs avec Julien. Maintenant que je ne suis plus tout seul, on peut largement viser le titre constructeurs. Après, il faut voir si Bastoche et Senna reviennent, mais bon, même s'ils reviennent rapidement, je suis sûr que Julien et moi serons capables de les contrer."

Un mystérieux message radio...
Et Julien Grantz passe par les stands à trois tours de la fin...
        

Les dernières boucles du Grand Prix se profilaient à l'horizon pour Julien Grantz quand soudain le pilote BMW reçut un message peu compréhensible par la radio. "Je n'ai pas compris, il y a eu un message bizarre, qui parlait de chips et qui m'a sommé de rentrer aux stands", aurait déclaré le nouveau pilote BMW, alors 3ème de la course, à quelques journalistes. Ce passage aux stands a fait reculer Julien Grantz d'une place, au profit de son équipier Vram Laffite. Grantz a néanmoins pu se consoler en signant le meilleur tour en course, soufflant le hat-trick à Richie Raikkonen.

Richie Raikkonen en grande forme...
Sa trêve lui a semble-t-il plutôt bien réussi...
        

Après deux premiers GPs catastrophiques puisqu'ils se sont terminés dans le mur après quelques hectomètres, Richie Raikkonen avait décidé de se retirer du championnat. Ce ne fut toutefois que provisoire puisqu'il fut de retour pour le 5ème Grand Prix de la saison, en Australie. Et quel retour ! Victoire haut la main, remportant ainsi son premier succès dans ce championnat. Passant de Toyota à Red Bull, Richie n'avait pas l'intention d'en rester là et domina également le Grand Prix de Hongrie, deux semaines plus tard. Avec 20 points en deux courses, Richie remonte à la 6ème place au classement. Avec 10 points repris en deux courses, il est toutefois à pas moins de 20 points du leader, Vram Laffite. Il pense toutefois avoir encore une chance au championnat, même s'il faudra pour ça compter sur quelques défaillances des leaders. Pas gagné d'avance quand on voit que Laffite vient de finir sur le podium pour la 5ème fois en 6 courses et que Takpapa a empoché les 8 points de la 2ème place pour la 4ème fois consécutive...



Le Sondage

Bastoche Bastonen favori pour le titre ?
        


Oui  : 6 (66%)

Non : 3 (33%)



Vous étiez 66% à penser que le pilote Rescendes-Renault, qui revenait à ce moment-là comme une flèche sur Vram Laffite, était le mieux placé pour remporter le championnat. Et bien ces 66% semblent d'être trompés puisque après un abandon sur problème électronique en Australie, Bastonen ne s'est tout simplement pas présenté au Grand Prix de Hongrie. 16 points de retard sur Vram Laffite, mais ce n'est pas tant le nombre de points de retard qui inquiètent mais les dernières rumeurs qui indiqueraient que le pilote pourrait très prochainement prendre sa retraite. Affaire à suivre...



_______________________________________________________________________________________________________________________________________

Fin du n°4 de Stop&Go. Un numéro un peu plus gros que d'habitude et pour cause, il aurait dû paraître il y a deux semaines, mais Bastoche Bastonen ne s'est pas manifesté. J'ai donc rédigé seul ce numéro et j'espère qu'il vous plaira tout de même. Merci à Julien pour ses screens sans quoi la parution aurait été dépourvue de Carte Postale.
  
  
  
  
  
  

___________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 23 Nov 2009 - 23:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nelsinho Rescendes
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Pilote(s) de F1 préféré(s): Alonso, Pic, Grosjean, Vergne
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Lotus Racing
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Trésorier




Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2008
Messages: 1 059

MessagePosté le: Lun 23 Nov 2009 - 23:56    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

Bravo Vram, très bon numéro.
Revenir en haut
Thib McMillan


Invité

Hors ligne



MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 - 00:29    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

On va dire que c'est un peu limite de poster combien d'argent les gens dépensent sur F1 Tactical dans ce magazine... Je sais vraiment pas ce que ça vient foutre là
Revenir en haut
Thomas Milton


Invité

Hors ligne



MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 - 15:53    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

Heureusement que Vram est là
Revenir en haut
Julien Grantz
Localisation: Paris
Masculin
Pilote(s) de F1 préféré(s): Ayrton Senna, Fernando Alonso
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Lotus Renault, scuderia Ferrari




Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2009
Messages: 619

MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 - 18:15    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

Très bon travail vram, tu assures !
___________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Richie Raikkonen
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Pilote(s) de F1 préféré(s): Kimi Räikkönen, Nico Rosberg, ex Häkkinen,Montoya et Coulthard.
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Mercedes
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Mercedes GP




Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2009
Messages: 429

MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 - 18:53    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

Surtout en solo.
___________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
MSN
Vram Laffite
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Ecurie(s)de F1 favorite(s): Super Aguri
Equipe F1 actuelle dans RRLIVE: Mercedes GP




Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 383

MessagePosté le: Mar 24 Nov 2009 - 21:11    Sujet du message: Stop&Go n°4 Répondre en citant

Thib McMillan a écrit:

On va dire que c'est un peu limite de poster combien d'argent les gens dépensent sur F1 Tactical dans ce magazine... Je sais vraiment pas ce que ça vient foutre là

Bah ça aide les gens à comprendre pourquoi Rescendes est pas content surtout.
___________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:28    Sujet du message: Stop&Go n°4

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    rFactor Racing Live Index du Forum -> ► RRLIVE CHAMPIONSHIP™ ◄ -> Actualité RRLIVE -> Stop & Go Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom